Legen [...] Dary

Témoignage : Mémoire de joueur, d'une version à l'autre

by Rémy

22 Mars 2013

Cet article est reposté depuis Overblog France.

Je suis Overblogueur depuis des  années, ma relation avec OverBlog est d’ordre fonctionnelle et affective. J’avais, à l’idée de passer à la nouvelle version, autant de craintes que d’impatience. La peur de perdre ce que j’avais construit et l’envie de franchir un cap. Maintenant que la mise à jour de mon blog vers la version Kiwi d’OverBlog a eu lieu je suis rassuré et séduit.

La mise à jour s’est faite sans problème, sans rien perdre : aucun article, aucune image bien sûr, les catégories sont devenues des tags, et je n’ai perdu aucun de mes précieux commentaires. L’essentiel était là, toute la substance et la moelle de mon blog, même le design avait été conservé. Mais j’attendais le passage à cette nouvelle version pour donner un coup de neuf à mon design. J’aime beaucoup les nouveaux designs, couplés aux nouvelles possibilités, notamment le fait de pouvoir multi-taguer les articles, ils permettent de mettre en avant d’anciens articles.

La contrepartie de ces designs plus complexes que les anciens, c’est que les feuilles de style elles aussi sont plus complexes. Mais OverBlog a fait un effort de mise en page des feuilles de style pour que l’on s’y retrouve. La FAQ dédiée à la modification des thèmes même si elle n’est pas exhaustive donne de bonnes bases pour décrypter et modifier le code de nos pages.

J’avais créé un blog pour tester cette nouvelle version et j’étais dubitatif quant à son utilité. Mais après quelques semaines d’utilisation intensive avec mon vrai blog, le temps de perdre mes habitudes et d’en prendre des nouvelles, je suis totalement convaincu. Les possibilités sont nombreuses et la facilité d’utilisation a été optimisée. Si je blogue chez OverBlog c’est pour cela, pour écrire & partager, je m’occupe des mots et du sens et OverBlog s’occupe du reste.

Je comprends les blogueurs qui redoutent le passage à cette nouvelle version, je comprends aussi ceux qui s’impatientent, j’étais les deux à la fois. Alors patience et courage à vous.

Rémy - Mémoire de joueur

Témoignage : Mémoire de joueur, d'une version à l'autre